Theresa Lewis, Sakineh Mohammedi: Ou les contours ombreux du droit-de-l’hommisme

Par Yassine Hamouni C’est l’histoire d’une femme, Theresa Lewis, condamnée à mort aux états-unis pour tentative de meurtre sur la personne de son mari et de son fils. Les faits remontent à 2002, Theresa depuis sa cellule de la prison de Greenville attendait le résultat de ses multiples recours pour espérer réduire sa peine. Peine […]

Le Blog - Posted on Saturday, October 2, 2010 3:57 - 4 Comments

Tags:

Par Yassine Hamouni

C’est l’histoire d’une femme, Theresa Lewis, condamnée à mort aux états-unis pour tentative de meurtre sur la personne de son mari et de son fils. Les faits remontent à 2002, Theresa depuis sa cellule de la prison de Greenville attendait le résultat de ses multiples recours pour espérer réduire sa peine. Peine perdue puisque la condamnation a été entérinée par la cour suprême de l’état de Virginie le mois dernier, et Theresa a été exécutée il y a 10 jours …………. au même moment ou des milliers de voix s’élevaient à travers le monde pour dénoncer et condamner le jugement de Sakineh Mohammedi en Iran à la lapidation suite au meurtre de son mari. Des intellectuels, des associations des droits de l’homme, des féministes se sont mobilisés à coup de pétitions et de lettres pour dénoncer les persécutions et les châtiments corporels du régime iranien.

Tout a été dit sur les droits civiques, l’humanisme et le droit à la vie, on a marché dans les rues, on est intervenus sur les plus grands réseaux médiatiques, on a mobilisé des diplomates. On a même vu des femmes de chefs d’État s’adresser au président iranien. L’affaire ne connait pas encore d’épilogue, mais entre-temps, le poison a eu raison de Theresa qui s’en est allée, quittant cette vie toute seule sans le moindre soutien droit de l’hommiste occidentaux. Si j’ai oublié de le dire, Theresa Lewis était handicapée mentale.
Quand le singe montre la lune, les idiots regardent son doigt, car juste à coté l’Arabie saoudite continue à couper des têtes et des mains, il en va ainsi des dénonciations sélectives de ses mouvements qui à travers des mises en scène médiatiques cherchent à se mettre du bon coté des sentiments et ainsi faire oublier leurs silences complices envers d’autres causes. Point de pétition pour Theresa, Gaza, et la flottille de la paix.

Il en va ainsi aussi de la compassion sélective des sociétés envers les catastrophes se produisant loin de chez eux. On ne retrouve rien de la formidable mobilisation qu’ont connue Haïti et la Thaïlande il y a quelques années envers le peuple pakistanais suite aux dernières inondations, et même les rappels de l’ONU et de certaines ONG n’ont rien changé. L’image du Pakistan n’est pas reluisante sur la scène internationale, bombes par la, [] attentats kamikazes par ci, talibans, extrémistes……….Rien qui puisse émouvoir les consciences humaines. Qu’est-ce qui peut bien motiver les indignations et les actes de solidarités? Qu’est-ce qui fait développer l’universalisme enfoui en chacun de nous, certainement pas les politiques émotionnelles de certains médias et organisations qui catégorisent les victimes suivant les appartenances, jusqu’au rendre les humains incapable en de telles situations de voir au-delà des habits et des couleurs.

De la compassion sélective à la complaisance amnésique il n y a qu’un pas. En suivant le discours de Barak Obama la semaine dernière à l’ONU promettant un état palestinien en 2011, je me suis cru en train de regarder un film à la David Lynch avec un scénario plein de rebondissements dans le temps. Mais cette fois l’histoire est sans fin. Obama n’a pas pu se retenir et promettre une terre avec des frontières aux Palestiniens durant son mandat, celui qui le monde entier voit comme celui qui va changer la politique américaine, s’en est allé sur la même tribune des Nations unies dire ce que Reagan, Bush senior, Bush junior, le couple Clinton ont répété au cours de leurs mandants.

La question palestinienne existe parce qu’il y’ a 60 ans on a été compatissants avec des populations victimes d’exactions fascistes, pour qu’aujourd’hui on se complaise avec la victime dans une tragicomédie onusienne à répétition.

Yassine Hamouni est correspondant de Ceasefire au Canada.

4 Comments

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Corin Faife
Oct 2, 2010 12:45

Je suis impressioné de voir que Ceasefire se diversifie en langues. Bientôt l’espanol ou l’allemand peut être? Bravo.

hich
Oct 2, 2010 16:17

Merci Corin, très bientôt ça sera le tour de l’espéranto… (eh oui, ça rime!)

Mattew
Oct 5, 2010 16:50

Vidéo
____

Sakineh et Tariq Ramadan
http://www.tariqramadan.com/Sakineh-et-Tariq-Ramadan.html

Vidéo en anglais et français
_______________________

Guerre contre l’Iran – Analyse du Dr Paul Craig Roberts
http://www.dailymotion.com/video/xey2on_guerre-contre-l-iran-analyse-du-dr_webcam

yassine
Oct 10, 2010 20:04

je suis certes d’accord avec tariq ramadhan, et avec tout ceux qui ont voulu signaler cette diplomatie a géométrie variable, mais je dois reconnaître aussi , et ce malgré mes opinions que même au sein des société arabes et musulmanes ça arrive que les dénonciations soient sélectives aussi, on s’émeut un peu trop quand il s’agit de la cause palestinienne alors qu’on sort jamais manifester pour d’autres causes qui sont aussi juste que le combat des palestiniens. même si certains pseudo intellectuels veulent braquer les esprits en ce moment sur l’iran et sont toujours a le faire quand il s’agit de l’Iran, les populations musulmanes sont toujours prête a manifester quand il s’agit d’isreal………………on en reparlera.

Leave a Reply

Comment

 

More Ideas

More In Politics

More In Features

More In Profiles

More In Arts & Culture